Interview de Spin Collectif, team de Frisbee Urbain

  • Posté le : 8 novembre 2007

2ème numéro de notre série d’interview exclusives : aujourd’hui, Spin Collectif, initiateurs du « disque de rue » ou « frisbee urbain« .

Spin collectif - frisbee urbain

Pouvez-vous nous présenter le « urban freesbee » ?
Tout d’abord petite précision, on préfère le terme « disque de rue », ou « frisbee urbain » au pire, histoire de montrer qu’une activité sympathique ne passe pas forcement par une anglicisation des termes ! Bon sinon pour répondre a la question, la base est de jouer au frisbee en utilisant l’environnement urbain, à savoir les rampes d’escaliers, panneaux, murs, l’architecture urbaine en général… On emprunte des figures au frisbee freestyle (qui consiste en de la jongle avec un frisbee en gros) mais y appliquant l’esprit urbain libertaire que l’on peut retrouver dans le skate par exemple.

Comment est née cette discipline ?
Tout simplement d’une bande de potes qui se sont retrouves un jour avec un frisbee dans les mains… Une fois les techniques de bases maîtrisées, l’idée est ensuite vite arrivée d’essayer d’utiliser le mobilier urbain pour étendre les possibilités de jeu.

C’est quoi la philosophie « urban freesbee » ?
C’est la même que dans d’autres disciplines comme le skate ou le graff, on voit la ville comme une aire de jeu aux ressources inépuisables. Au lieu de la subir, on essaye de lui injecter de l’humanité en s’appropriant ses éléments. Un autre aspect important est la liberté et la création, puisqu’il n’y rien d’imposé, aucune règle et que sûrement même des coups restent à être inventés !

Comment apprendre à faire du disque de rue ?
Rien de plus simple: acheter un frisbee et se balader dans la rue à la recherche de spots ! Le principe de base est de s’amuser, d’inventer ses coups. A part le lancer qui est relativement indispensable, pas besoin d’une maîtrise inouïe pour commencer à s’amuser !

Quelles sont les principales figures ?
Celles typiques sont le grind (le disque glisse sur une rampe d’escalier par exemple), le bump (rebond sur un mur, un panneau) et le wall (le disque roule sur le mur). On peut remarquer que tout ça existant déjà en skate, nous avons repris les noms.

Spin Collectif c’est qui, c’est quoi ?
C’est a la base le groupe de potes initiateurs de la discipline, mais venant pour la plupart du monde du graphisme, qui ont voulu allier leur compétences graphiques avec le sport, pour un résultat visuel (vidéo, photo, site Web) qui met en valeur non seulement le sport mais aussi son cadre, a savoir la ville, tout aussi important. Le collectif s’est d’ailleurs développé au fil du temps et il y a eu la création du spin collectif Tokyo !

Où peux-t’on vous voir pour une démo ?
Tout simplement dans les rues de Paris, car c’est la que ça passe ! La liberté de notre activité fait qu’elle peut être pratiquée partout, donc pourquoi se cantonner à un endroit ? Ceci dit certains spots offrent plus de possibilités que d’autres, comme Beaugrenelle, les amandiers dans le 20e, l’arrière de la gare de Lyon et ont donc plus de chance de nous voir débarquer.
Nous organisons aussi via notre site Web et sa mailing list des meetings auxquels nous convions tout le monde. Et au pire on peut nous voir sur les vidéos de notre site : www.spincollectif.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...