Annonay Festi’ gliss’ vu de l’intérieur

Annonay Festi’ gliss’ vu de l’intérieur
  • Posté le : 30 septembre 2011

Le weekend dernier se déroulait, dans le cadre de l’Annonay Festi’ Gliss’, la finale des championnats de France de skateboard slalom.

Après avoir réellement accroché à cette discipline ces derniers temps, et avoir eu de bons résultats (notamment une victoire à Menton en slalom géant il y a peu), je me suis donc invité au cœur de l’Ardèche pour un événement co-organisé par la ville d’Annonay et les associations Ardèche skate team, qui organisait un contest de skate street, et Lyon Riders, qui organisait la compétition de skate slalom.

imag0006h

C’était la première fois que je me rendais en Ardèche, et d’un point de vue touristique, c’est une région qui mérite sa réputation. Même au cœur d’Annonay, la ville la plus peuplée du département, les organisateurs ont trouvé un spot des plus bucoliques, entre 2 collines, longeant un ruisseau et une forêt. Vraiment un cadre magnifique, qui plus est mis en valeur par un soleil nous faisant l’honneur de sa présence.

Tout était donc réuni pour un événement des plus sympathiques. Le programme était le suivant : slalom spécial le matin et slalom géant l’après-midi. Le spécial s’est couru sur le plat, sur la route adjacente au skate-park, devant des spectateurs qui, pour la plupart, découvraient le skate slalom, alors que le street ne leur était pas inconnu. Ils ont ainsi eu l’occasion de voir les différentes choses qu’on peut faire avec une planche à roulettes.

Parlons sport, dorénavant ! Le spécial est la discipline la plus technique du skate slalom, cette règle a été respectée à Annonay avec très peu de parcours sans fautes (chaque cône renversé étant pénalisé en temps). Les rideurs avaient deux runs de qualification et si les deux premières places semblaient d’ores et déjà acquises, la bataille pour la troisième place du podium et les places d’honneur s’annonçait dantesque.imag0008xr

En fonction des résultats des qualifications, les rideurs se retrouvaient ensuite en duels à élimination directe dans lesquels la lutte promise fut effectivement acharnée, que ce soit pour la victoire ou la troisième place, les duels se sont soldés par quelques centièmes de seconde d’écart. Quant à votre serviteur, il s’est arrêté aux portes des demi-finales, mais quand même satisfait étant donnée la technicité du parcours.
imag0012pc
L’après-midi était donc consacrée au slalom géant, un format de course plus ouvert, permettant à plus de skateurs de concourir, mais ce n’est pas pour ça qu’un bon résultat est plus facile à obtenir. Cette fois-ci, pas de duels, chaque compétiteur avait 3 runs chronométrés, et le run le plus rapide comptait pour le résultat final. Un fort vent de face pendant les 2 premiers runs a considérablement gêné les rideurs, ne sachant pas quelle position adopter mais lors du 3ème run les choses se sont décantées, et encore une fois les positions sur le podium se sont jouées à quelques centièmes de seconde. Cette fois-ci, je me suis rapproché du podium, sans pour autant pouvoir y monter. C’est un résultat satisfaisant car les trois premiers étaient vraiment très forts.
Pour la petite histoire, cette quatrième place, associée à ma victoire à Menton deux semaines auparavant, me fait terminer à la troisième place au classement général du championnat de France de slalom géant !

Comme vous l’avez compris, c’était un weekend très sympathique et j’invite tout le monde à rejoindre la petite communauté du skate slalom !

Merci à l’organisation de ce weekend, à la ville d’Annonay, et à tous les bénévoles et les skateurs. Plus d’info sur le skate slalom : skateslalom.fr.

Quant à moi, je cherche des soutiens financiers pour la saison prochaine, afin de participer à toutes les étapes du championnat de France et à certaines étapes du circuit européen. Si vous êtes intéressés, mailez-moi !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...