Les courses hippiques : un sport extrême ?

Les courses hippiques : un sport extrême ?
  • Posté le : 20 février 2012

S’ils ne sont pas considérés comme tels, les sports hippiques semblent tout de même s’apparenter aux sports extrêmes, mais seulement dans une certaine mesure.

Sports hippiques et sports extrêmes : une différence de fond

Compétition avec soi-même vs compétition avec les autres

Les sportifs de l’extrême sont à la recherche de sensations fortes et de dépassement de soi. S’il y a une compétition dans les sports de l’extrême, elle ne se joue qu’au niveau de l’individu lui-même. Le but des sports extrêmes est de battre des records (et notamment ses records personnels) plutôt que de battre simplement l’adversaire.
A contrario, le jockey veut gagner la course, la compétition avec les autres jockeys. Et derrière sa course se nouent des enjeux de paris hippiques importants. Ces paris hippiques, vantés par exemple dans l’offre genybet.fr, représentent la principale source de revenus des ces acteurs.

Une approche différente de la mort

Si le risque de mort (cf. plus bas) est aussi présent dans les courses hippiques, les chutes mortelles restent des exceptions, une conséquence non souhaitée, un risque du métier à éviter, bref le n’est qu’un aspect secondaire des sports hippiques dont l’intérêt est ailleurs.
A l’inverse, le risque de mort est la raison d’être des sports extrêmes, et  le danger, son essence-même.
Sans limite à dépasser, sans danger à braver, pas de sport extrême. On ne peut pas en dire autant des courses hippiques.

Une formation différente

Par ailleurs, tandis qu’il existe des écoles spécialisées qui forment les jockeys professionnels, les sportifs de l’extrême sont d’abord des individus audacieux qui ont osé prendre des risques.
Si, comme pour les sports hippiques, la technique a une importance cruciale pour les sports extrêmes, ce qui fait la différence d’un sportif de l’extrême à un autre, c’est avant tout son courage et sa passion pour le sensationnel.
Toutefois, une fois ces points communs mis en avant, il apparait que si l’on s’intéresse au fond plutôt qu’à la forme de ces sports, les différences deviennent frappantes.

Sports hippiques et sports extrêmes : même combat

En 2004, Joe Tomlinson dressait la liste des sports extrêmes dans son ouvrage In Search of the Ultimate Thrill dans laquelle on retrouve dix sports aériens comme le ballet aérien et le entre autres ; dix neuf sports terrestres : l’escalade en salle, le roller agressif et le BMX notamment ; et quatorze sports aquatiques : l’apnée, la motomarine et la nage en eau libre par exemple.
Dans cette liste, les sports hippiques n’apparaissent à aucun moment.
Certains traits caractéristiques des sports hippiques semblent pourtant légitimer leur comparaison d’avec les sports extrêmes.

Le profil des sportifs

Le profil type du sportif de l’extrême et du sportif hippique n’est pas sans rappeler la figure de l’escrimeur qui doit lui aussi combiner souplesse et maitrise de soi pour être un champion.

Travail sur le corps…

Au même titre que de nombreux sportifs de l’extrême, le jockey doit se soumettre à une hygiène alimentaire drastique. En effet, pour être le plus agile possible sur son cheval, il doit impérativement peser entre 41 et 55 kilos.
Par ailleurs, le jockey est un athlète de haut niveau. Comme le sportif de l’extrême, ses mouvements doivent être non seulement précis mais parfaits pour éviter tout risque de chute.

Travail sur l’esprit…

Le jockey comme le parachutiste, le rider pro de BMX ou encore le sauteur à l’élastique, pratique un sport individuel.
Il est donc seul en compétition (avec son cheval ou son matériel) et doit avoir non seulement un caractère fort mais une rigueur d’esprit irréprochable pour ne pas faillir face à l’obstacle.

Le risque de mort

Dans les courses hippiques comme dans les sports extrêmes, celui qui s’y adonne met sa vie en jeu.
S’il est inutile de rappeler que le danger de mort est omniprésent en ce qui concerne les sports extrêmes, le jockey peut lui aussi faire des chutes mortelles, notamment si son cheval qui pèse plus de 450 kilos, lui passe dessus.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...