Le problème avec Jason Paul, c’est que quand il visite une ville, il ne connait qu’un moyen, c’est sauter d’un bâtiment à un autre, faire du freerunning, ce qui est certainement normal pour un freerunner de renommée mondial comme lui.

Du coup si vous voulez le voir quand il visite Malacca en Malaisie, vous n’aurez d’autres choix que de lever la tête.