Mont Blanc du Tacul – Ascension du Super couloir par Stéphanie Maureau et Maxime Tirvaudey

  • Posté le : 9 novembre 2013

Gravir le mont Blanc du Tacul par le Super couloir n’est pas chose facile, c’est un défi de grande envergure qui demande un très bon niveau technique et une solide expérience en haute montagne surtout pour ce type d’itinéraire.

Le Supercouloir sépare le pilier Gervasutti du pilier des Trois Pointes, c’est un couloir très long, très étroit et très raide. Tous les professionnels vous le diront, l’été, il n’y a ni neige ni glace et les chutes de pierres y sont nombreuses donc il vaut mieux y aller à la fin de l’hiver ou au printemps.

Pourquoi autant d’explications avant de vous parler de cette ascension par Stéphanie Maureau du team adidas outdoor et Maxime Tirvaudey, disparu accidentellement depuis. Tout simplement car il faut comprendre les risques et la difficulté de ce Super couloir pour prendre conscience de ce qu’ils ont entrepris.

Ce couloir fascinant, couvert d’une immense étendue de glace souligne les reliefs de la face Est sur plus de 600m. Tous les grimpeurs en rêvent. Pour ceux qui aiment la montagne sous toutes ses formes, le Super couloir est un véritable terrain de jeu, c’est donc pour cela qu’il exige une excellente maîtrise des diverses disciplines alpines.

-28 degrés, 3900m, un rêve qui devient réalité…une ascension que je vous laisse maintenant découvrir dans cette vidéo.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...