Katie Ormerod est la première femme au monde à réaliser un double-cork 1080

  • Posté le : 17 juin 2014

 

Katie Ormerod est une jeune snowboardeuse de 16 ans vient de rentrer dans l’histoire du snowboard féminin en étant la première femme à réaliser un double-cork 1080.

Un « cork » est un jump lors duquel le rider tourne en l’air sur deux axes – horizontal (rotation) et vertical (flip), selon les mêmes mouvements qu’un tire-bouchon. Donc un double-cork correspond à deux flips et un tour de rotation, ce qui équivaut à 3 fois 360 degrés, soit 1080.

Si certains se demandent pourquoi la performance de Katie est une première mondiale, Red Bull nous donnes la réponse :

… jusque récemment, les double-corks étaient seulement faits seulement par les meilleurs riders hommes du monde. En fait, c’est très compliqué, ça demande beaucoup de force pour lancer et contrôler la rotation et il y a quelques années, on doutait que les femmes puissent jamais en faire.

Interview by Red Bull

Alors qui est Katie Ormerod, d’abord ?

Eh bien, d’après le coach britannique Hamish McKnight, elle est l’avenir.

« Katie et de loin la snowboardeuse la plus travailleuse avec qui j’ai jamais travaillé. Son amour du snowboard et son travail étique, combinés avec ses capacités gymnastiques, lui assurent de mener la progression du snowboard freestyle. »

Katie vient de Brighouse, dans le West Yorkshire, en Angleterre. Elle a 16 ans et ride depuis qu’elle en avait 6.

« J’ai commencé le snowboard sur les pistes artificielles locales, et c’est là que j’ai appris les bases avant de rider plus à l’étranger et dans le snow-dôme local. »

Il y a des pistes artificielles partout aux Etats-Unis. Ce sont des pentes recouvertes de sortes de poils en plastique qui glissent – un peu comme une brosse-à-dents géante.

Les deux principaux avantages de grandir près d’une piste artificielle sont : on peut rider chaque jour de l’année, et quand on arrive sur de la vraie neige, on ne veut plus jamais la quitter.

Katie a fait de la gymnastique aussi, depuis l’âge de 4 ans. Et les deux sports vont ensemble, avec la gymnastique qui apporte la force et la conscience de l’espace dont elle a besoin en snowboard.

Mais le snowboard est son premier amour : « La gymnastique c’est super, mais les deux sports sont très différents et je préfère la créativité et le fun, le support de la communauté du snowboard, sans oublier les lieux superbes que je visite ! ».

Question suivante : comment a-t-elle appris ce trick si complexe ?

Hamish : « Nous avons travaillé là-dessus depuis janvier. On construit juste ça par couches, en commençant par la rotation initiale en 540, puis en exagérant et contrôlant ça. Ensuite, nous avons travaillé dans le bac à mousse pour la réception… ».

Pour Katie, tout est dans la pratique encore et encore, dans un environnement sécurisé : « J’ai passé beaucoup de temps à Woodward, à apprendre la bonne technique dans la mousse. Puis à la fin de la saison, j’ai commencé à m’entraîner sur la neige, en faisant la première moitié du flip sur de petits hits de park. Nous sommes partis à Stubai et c’est là que j’ai eu l’opportunité d’essayer ce double sur la neige… ».

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...