sports extremes en solo gilles chappaz alpinisme escalade

L’alpinisme en solo, voilà un sport extrême! Une discipline à part entière qui a ses adeptes, et ses détracteurs. Gilles Chappaz, journaliste et montagnard, retrace l’histoire du solo au travers d’ascensions marquantes.

Alpinisme en solo: les grands noms d’un sport extrême

glénat-chappaz-solo-sports-extremes
publié aux éditions Glénat

Face à la montage, sa beauté, sa rudesse, l’alpinisme peut se pratiquer seul ou à plusieurs. Pour certains, le solo, c’est une religion, une philosophie de vie. Un refuge ou un échappatoire. Une conquête physique ou une quête spirituelle. Voire tout cela à la fois. Dans cet ouvrage paru chez Glénat, Gilles Chappaz emmène le lecteur sur les traces des grands soloistes de la montagne: Paul Preuss, Herman Buhl, Balmat, Bonatti, Ueli Steck, en passant par Tita Piaz, Paul Preuss, Hermann Buhl, Claudio Barbier, Reinhold Messner, Ivano Ghirardini, Renato Casarotto, Christophe Profit, ou encore Catherine Destivelle. Tous ont marqué l’histoire, certains ont parfois manqué d’y perdre la vie. Car le solo c’est autant un voyage intérieur, qu’une représentation « pour la galerie ». Il y a pas mal d’égo chez ces alpinistes « de l’extrême ». Etre le premier à tenter ce versant, cette passe. Savoir que les autres vous observent d’en bas, bien au chaud.

Confessions d’alpinistes sur un monde à part

Gilles Chappaz a été rédacteur en chef de magazines de montagne, consultant pour France Télévision, chroniqueur à Libé, au Monde et à TF1. Il a une véritable playlist personnelle des plus grandes figures de la montagne qu’il a côtoyées et qu’ils côtoient toujours qu’ils soient skieurs ou moniteurs de ski. L’homme ne se sentait pas pourtant, d’écrire sur le solo, qu’il ne pratique pas. Il a donc fait appel à des grands noms de l’escalade en solitaire pour apporter leurs visions. C’est la dernière partie du livre: chacun donne son récit, intimiste. Au cœur de l’action, au plus près des émotions. Claude Gardien, Walter Cecchinel ou encore Alain Ghersen donnent leur version du solo, leur motivations.

Ecrit d’une plume alerte et fluide, En Solo de Gilles Chappaz est un voyage au cœur d’une discipline extrême, la découverte d’un monde à part, où les puristes sont parfois d’une intransigeance tranchante. Les querelles et les polémiques seront nombreuses. Car avec le solo, c’est bien l’essence de l’alpinisme. Et peut-être aussi de l’alpiniste lui-même.