yoga yogini respiration pranayama

Alliance du corps et de l’esprit, le yoga laisse la part belle au souffle. Respirer est primordial, bien respirer est nécessaire. Maîtriser son souffle c’est maîtriser son esprit (et donc le stress), maîtriser son souffle c’est maîtriser son corps (et donc aller plus loin dans les postures).

 

Quelle(s) respiration(s) ?

Ujjayi

La respiration conseillée pendant la pratique s’appelle respiration Ujjayi : c’est le souffle victorieux ou la respiration de l’océan. On inspire et on expire uniquement par le nez, la bouche reste close. Pour installer cette respiration, on s’assoit confortablement sur son tapis, le dos bien droit, les yeux fermés, les mains sur les genoux, paumes ouvertes vers le ciel. Inspirez profondément par le nez pour remplir les poumons, puis expirez profondément par le nez pour vider les poumons. Un bruit de vague doit se faire entendre au moment de l’inspiration et de l’expiration. Répétez cette respiration Ujjayi  10 fois pour l’installer puis ouvrez lentement les yeux à la dernière expiration. Essayez de respirer ainsi la bouche fermée lorsque vous effectuez les postures, votre pratique en sera améliorée.

La respiration alternée

La respiration alternée est un des pranayamas que l’on peut effectuer le matin au réveil, à jeun, avant sa pratique ou après. Assis confortablement, le dos bien droit, les yeux fermés. Le pouce et l’annulaire de la main droite viennent respectivement fermer les narines l’une après l’autre. On ferme d’abord la narine droite avec le pouce ; on inspire de la narine gauche ; on ferme la narine gauche avec l’annulaire et on retient la respiration ; on libère la narine droite pour expirer ; on inspire de la narine droite ; on ferme la narine droite et on retient le souffle ; on ouvre la narine gauche pour expirer ; et on renouvelle plusieurs fois. On peut également inspirer, retenir et expirer sur le même nombre de temps (3, 5 ou 10) selon sa pratique.

La respiration abdominale

La respiration abdominale s’effectue aussi au réveil, à jeun, avant ou après la pratique. Toujours assis le dos bien droit et les yeux fermés. On inspire en gonflant le ventre comme un ballon et on expire en rentrant le ventre. Posez la main sur votre ventre pour sentir le mouvement. Essayez de respirer naturellement. Petit à petit, essayez d’accélérer la respiration. Terminez par une longue inspiration par le nez et expirez longuement par la bouche.

Les bienfaits: lâcher prise, anti-stress et oxygénation du corps

Les pranayamas, les différents exercices de respiration ont des bienfaits sur l’esprit et sur le corps.

En se concentrant uniquement sur la respiration, on lâche prise, on est dans le moment présent, on oublie les petits tracas du quotidien, l’esprit s’allège. Apprendre à maîtriser sa respiration permet de pouvoir gérer son stress. Il suffit simplement de fermer les yeux et respirer profondément en se concentrant seulement sur le souffle. Les idées s’éclaircissent et le stress est chassé. La respiration consciente augmente ainsi le bien-être et la détente.

Respirer correctement profite également à votre corps. Les cellules s’oxygènent et se renouvellent, les canaux énergétiques se purifient. On développe ainsi la concentration et on apporte de l’énergie dans le corps tout entier. C’est simple, le matin les pranayamas sont le café du yogi !  De plus, en effectuant vos postures avec la respiration Ujjayi, vous progresserez plus vite et vous irez plus loin rapidement.

Namaste !